Combattre l'injustice et l'arbitraire pour construire la Paix

torture

République du Congo : Tortures et détentions arbitraires de dizaines de personnes mettent la liberté d’expression à rude épreuve

Des dizaines d’activistes et opposants demeurent dans les prisons congolaises, certains depuis bientôt trois ans, pour avoir simplement exercé leur droit à la liberté d’expression au Congo Brazzaville, pendant que la communauté internationale maintient le silence sur la situation des droits humains dans le pays, ont déclaré aujourd’hui, Amnesty International et quatre organisations de défense...
Modeste Boukadia, un membre de l’opposition congolaise, a été hospitalisé pour la troisième fois parce qu’il a été blessé lors d’un passage à tabac par des surveillants pénitentiaires le 15 novembre 2016. Aucune enquête n’a été ouverte sur ces faits. Cet homme est incarcéré à la prison centrale de Pointe-Noire depuis plus d’un an.
GENEVE (13 avril 2016) – Déclaration du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, sur la situation en République du Congo:
La pratique de la torture constitue une violation grave des droits de l’homme. Comme tel, elle est réprimée tant par le droit international des droits de l’homme, que par le droit interne. C’est ainsi que l’éradication complète des actes de torture constitue l’un des défis majeurs de la communauté internationale. La Conférence mondiale des Nations...
Actualités
Appel Urgent