• Comment améliorer la gouvernance forestière en République du Congo

    Malgré des progrès indéniables, la gouvernance forestière en République du Congo (RC) reste faible. Deux nouvelles études soulignent que seules des réformes radicales pour lutter contre la corruption, accroître la responsabilité et la transparence, renforcer l'application des lois et mieux impliquer la société civile permettront aux forêts congolaises de s'engager pleinement dans la lutte contre le changement climatique.

  • Gouvernance forestière et climatique en République du Congo : Défis et Perspectives

    De nombreux pays ont reconnu l’importance des forêts pour l’atténuation des changements climatiques. Adopté le 12 décembre 2015 et entré en vigueur le 4 novembre 2016, l’Accord de Paris sur le climat intègre une action sur l’utilisation des terres, y compris la Réduction des Émissions issues de la Déforestation et de la Dégradation des forêts (REDD+). Un nombre important de contributions nationales (CDN) soumises par les pays à la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) comprennent l’utilisation des terres ainsi que des objectifs forestiers.

  • 21 mars - Journée internationale des forêts

    Il n’y a pas de solution à la crise climatique si on ne s’attaque pas à la déforestation et une de ses causes : la corruption. Découvrez comment la société civile peut combattre la corruption et défendre les forêts. La corruption se cache toujours derrière la déforestation. Découvrez comment améliorer la transparence en matière de gouvernance forestière.