Paix et Droits de l'homme

Combattre l'injustice et l'arbitraire pour construire la Paix

8 novembre 2022

Finance climatique : La protection des forêts et des droits des populations forestières en jeu !

Résoudre le problème du changement climatique sans protéger les forêts et mettre fin à la déforestation est une tâche impossible. Partout dans le monde, les forêts fournissent d’importants services écosystémiques et moyens subsistance. Elles sont bien plus qu’une réserve de carbone qu’il faut protéger – elles l’absorbent aussi activement. Selon des estimations scientifiques récentes, les forêts absorbent chaque année un quart des émissions mondiales de combustibles fossiles dans l’atmosphère.

Pourtant, les financements nécessaires à la préservation des forêts restent en deçà des engagements internationaux et des effets escomptés.

Dans ce court métrage d’animation, des organisations de la société civile de régions forestières d’Afrique et d’Asie mettent en garde contre le fait que d’importantes sommes d’argent destinées à la lutte contre le réchauffement climatique sont détournées en raison d’une faible gouvernance. Les populations tributaires des forêts ne reçoivent que très peu de fonds, malgré leur rôle crucial dans la protection des forêts à l’échelle mondiale.

La Déclaration des Dirigeants de Glasgow sur les Forêts et l’Utilisation des Terres, signée par 141 pays qui s’engagent à mettre fin à la déforestation d’ici 2030, envoie un signal important indiquant que les donateurs fourniront les fonds nécessaires pour relever le défi.

Cet élan ne doit pas être perdu, et les défenseurs des forêts estiment que les solutions sont à portée de main.

Dans le cadre de la COP27, la société civile exhorte les donateurs à rendre compte de leurs promesses de fournir des financements climatiques qui préservent et restaurent les forêts, et soutiennent les droits des communautés locales et des peuples autochtones.

Partager

Articles liés

Les Organisations de la Société Civile (OSC), les administrations publiques, les entreprises privées, les communautés locales et populations autochtones (CLPA) impliquées dans la gouvernance forestière, foncière et climatique en République du Congo ont émis le 29 septembre dernier à Pointe-Noire, une série de recommandations dans le but de renforcer l’impact et les résultats dans la...

20 juillet 2023

Dans un développement important, le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International a achevé la troisième revue de la Facilité élargie de crédit (FEC) pour la République du Congo. Cette étape cruciale ouvre la voie à l’approbation d’un important décaissement de 43 millions de dollars, ce qui devrait avoir des implications importantes pour la stabilité économique...
Dans la région sud-ouest du Congo-Brazzaville, les communautés locales et les populations autochtones du département de la Lékoumou expriment de graves préoccupations concernant une nouvelle exigence visant à mener des activités agricoles dans les zones de savane plutôt que dans les espaces forestiers traditionnels. Ce changement s’inscrit dans les engagements du gouvernement en vertu de...
Dans le département du Kouilou, en République du Congo, les femmes des villages de Doumanga et Manzi se retrouvent à la périphérie des bénéfices générés par les activités forestières et minières. Ces femmes, directement affectées par ces activités, font face à de nombreux défis et cherchent des solutions pour les problèmes découlant des pratiques illégales...
La Coalition Congolaise Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) se dit profondément préoccupée par les dysfonctionnements et l’absence de justification des dépenses inhérentes à la lutte contre le coronavirus au cours de la période 2020-2022 au Congo.

3 novembre 2022

Plus de 230 organisations de la société civile issues de 62 pays publient une déclaration appelant les dirigeant·e·s mondiaux·ales présent·e·s à la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP27) en Égypte à protéger les droits humains et l’environnement de la ruée vers les minerais utilisés pour les technologies d’énergies renouvelables.  Les organisations signataires...
Si les textes en vigueur au Congo-Brazzaville protègent intégralement les éléphants, la législation congolaise ne prévoit pas des mesures adéquates pour réparer les dégâts subis par les humains du fait de ces géants de la forêt. D’où la nécessité de mener de profondes et minutieuses réflexions à l’effet de trouver des solutions durables et définitives...