Combattre l'injustice et l'arbitraire pour construire la Paix

photo

Débat communautaire: sensibilisation des populations de la communauté urbaine de Komono sur le processus REDD+

Un débat communautaire a été organisé le 12 octobre 2017 dans le département de la Lékoumou précisément dans la localité de Komono par la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme ( RPDH ) dans le cadre du projet « intégrité dans REDD+ et le secteur forestier » financé par l’Agence Française de Dévelopement (AFD). Cette activité a connu la participation des autorités locales, des populations locales et autochtones, des femmes et des jeunes.

De l’urgence de la certification des  forêts au sud Congo

« Les effets du changement climatique sont visibles » a dit à cette occasion,  Mr Abdoulaye SY, attaché à la Recherche à la RPDH pour justifier l’intérêt pour les citoyens de s’engager dans la mise en œuvre du processus REDD+. Pour lui, la  REDD+ est la réponse de la communauté internationale à la problématique des changements climatiques. L’occasion était indiquée pour inviter les populations de Komono à s’impliquer dans le succès de cette initiative salutaire non seulement pour elles, mais aussi pour l’humanité toute entière. Au cours dudit débat, les participants ont suivi avec attention des vidéos en langue vernaculaire  munukutuba présentant et expliquant le processus REDD+ et les changements climatiques.

Les échanges ont, en outre, permis aux populations de Komono de dénoncer la déforestation accrue qui sévit dans la localité, les perturbations du climat, les fortes chaleurs qui se font ressentir, le non respect des cahiers de charge par les compagnies forestières et l’improductivité des terres agricoles. Tous ces phénomènes sont dus à la mauvaise gouvernance du secteur forestier. « Les essences  qui faisaient la fierté de notre contrée jadis sont aujourd’hui coupées par des industriels véreux qui déboisent anarchiquement la forêt » a déclaré un participant. Les populations de Komono ont aussi dénoncé l’absence de plan d’aménagement au niveau des forêts du sud du pays et craignent que leur localité soit mise à l’écart en ce qui concerne les financements REDD+.

Pour lutter contre cette exploitation forestière illégale, un mécanisme innovant de lutte contre la corruption, le Centre d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne ( CAJAC ) initié par Transparency International partenaire de la RPDH a été présenté à l’auditoire par  Louisette NGOUNGA Assistante à la Communication à la RPDH. Cette dernière a insisté sur les missions, les objectifs, les services et le champ d’action du CAJAC.

En fin de compte, la communauté urbaine de Komono a été sensibilisée sur les enjeux de la lutte contre la corruption. Elle a  été invitée à dénoncer les cas de corruption liés au processus REDD+ au travers du CAJAC mis en place à Komono. Le débat communautaire de Komono a pris fin par un engagement des populations de Komono à  s’impliquer dans le processus REDD+ et à dénoncer les cas de corruption pour lesquels ils sont victimes ou témoins. Elles ont, de ce fait, recommandé qu’un dialogue soit entrepris entre les populations, le secteur privé et le gouvernement sur la gestion des forêts de Komono , le développement  des projets de suivi citoyen de l’exploitation forestière , l’exigence  et l’urgence  de la la certification des forêts du sud du pays par le gouvernement, le respect des  cahiers de charges par les entreprises privées du secteur.

Partager

Articles liés

Si les textes en vigueur au Congo-Brazzaville protègent intégralement les éléphants, la législation congolaise ne prévoit pas des mesures adéquates pour réparer les dégâts subis par les humains du fait de ces géants de la forêt. D’où la nécessité de mener de profondes et minutieuses réflexions à l’effet de trouver des solutions durables et définitives...
À l’instar de la plupart de leurs compatriotes, les populations du Kouilou profitent peu ou pas du tout de l’exploitation de leurs ressources naturelles. La faute en grande partie au non-respect par des entreprises, des cahiers de charges, un des piliers importants de la nouvelle gouvernance forestière en œuvre au Congo. Une équipe de la...
La Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) en partenariat avec l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) , avec l’appui technique de Fern, ont organisé avec les financements de Foreign Commonwealth and Development Office (FCDO) du gouvernement britannique et de l’Agence Française de Développement (AFD),  les   08 et 09 décembre 2021...
Vers une gouvernance forestière inclusive, consensuelle, durable et mutuellement bénéfique en lien avec les ODD. C’est l’ambition du « forum local multi acteurs sur la gouvernance forestière dans le département de la Lékoumou » et des  projets « Consolider la bonne gouvernance, lutter contre les illégalités-Forêts Gouvernance Marché et Climat (FGMC) » et « intégrité dans...
Alors que la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP26 a débuté à Glasgow, Transparency International exhorte les dirigeants mondiaux à renforcer la transparence, la responsabilité et l’intégrité afin de garantir une action efficace contre la crise climatique. Dans le cadre des discussions annuelles de la COP, les pays sont invités à présenter...
La coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) publie ce jour, 13 septembre 2021 à Brazzaville, son rapport du suivi des investissements publics dans le domaine de la santé, exercice budgétaire 2019.  
Ces déclarations décrivent les observations préliminaires des services du FMI au terme d’une visite (ou «mission») officielle, le plus souvent dans un pays membre. Les missions sont effectuées dans le cadre des consultations périodiques (généralement annuelles) au titre de l’article IV des Statuts du FMI, d’une demande d’utilisation (emprunt) des ressources du FMI, des entretiens...
1er Juillet 2021 – Hotel de l’ACERAC – Brazzaville Sensibilisation des médias sur les enjeux et défis de la validation de l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) du Congo Dissémination du Rapport ITIE 2018 Présentation de l’étude de Publiez ce que vous payez Congo sur la transparence des contrats pétroliers Suivi du jalon...
En juin 2011, le Conseil des droits de l’homme a approuvé les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme (ci-après Principes directeurs) dans sa résolution 17/4. Ces principes reposent sur trois piliers : le devoir de l’État de protéger les droits de l’homme, la responsabilité des entreprises de respecter...
L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) en partenariat avec la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH), sous la facilitation du Forum pour la Gouvernance et les Droits de l’Homme(FGDH) et avec l’appui technique de Fern, ont organisé avec le financement de Foreign Commonwealth and Development Office (FCDO) du gouvernement britannique,...
Dans le cadre de la mise en œuvre des  projets « Intégrité dans les initiatives climatiques comme REDD+», financé par l’Agence Française de Développement (AFD), et FGMC 2, financé par le FCDO,  une équipe de la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) a séjourné, du 19 au 22 mai 2021 à Dolisie...
Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) Congo publie, ce mercredi 06 mai 2020, sa sixième étude de suivi des investissements publics dans le domaine de la santé. Cette étude a porté d,une part sur 9 projets identifiés en 2017 pour un coût de 4 766 000 000 FCFA et 59 projets ciblés de 2018 évalués...