Paix et Droits de l'homme

Combattre l'injustice et l'arbitraire pour construire la Paix

26 mai 2015

wo-aw399_burund_p_20150506203756

Les Africains en grande majorité pour une limitation de deux mandats

Les populations africaines sont en très grande majorité favorables à une limitation à deux du nombre de mandats présidentiels, selon une enquête qui vient d’être publiée par le consortium Afrobaromètre. Ce regroupement d’instituts de sondages a compilé une série d’enquêtes d’opinion qui ont eu lieu dans une trentaine de pays du continent depuis 2011. Et seuls les Algériens se disent défavorables à une telle limitation.

Pour justifier les modifications de la Constitution qui leur permettront de briguer un mandat supplémentaire, les dirigeants expliquent la plupart du temps qu’ils ne font que répondre au vœu de la population. Mais ces populations, qu’en pensent-elles réellement ?

L’enquête d’Afrobaromètre met en évidence un soutien sans ambiguïté des citoyens africains à une limitation à deux du nombre de mandats présidentiels : entre 2011 et 2013, 90% des sondés au Bénin étaient favorables à cette limitation, 86% en Côte d’Ivoire, 85% au Mali, 84% en Guinée. Il faut aller en Algérie pour que la limitation soit mise en minorité dans l’opinion : 44% des Algériens seulement y étaient favorables.

Au Burundi, où la question d’un nouveau mandat de Pierre Nkurunziza est au cœur de l’actualité, l’opinion publique a évolué ces dernières années. 51% seulement des sondés étaient favorables à la limitation à deux mandats en 2012. Ils étaient 62% en 2014.

Le Togo est un cas de figure intéressant : en 2014, 85% des Togolais étaient, selon le sondage d’Afrobaromètre, favorables à une limitation du nombre de mandats. Ce qui n’a pas empêché la réélection en avril dernier de Faure Gnassingbé pour un troisième mandat. Le soutien de la limitation du nombre de mandats, selon l’auteur de l’étude, ne se traduit pas nécessairement par le rejet de ceux qui décident de se représenter malgré
tout.

Partager

Articles liés

9 décembre 2023

Le RDUE est entré en vigueur au mois de juin 2023, octroyant aux entreprises 18 mois pour mettre en œuvre les nouvelles règles (Article 38). Le Règlement ne constitue qu’une des actions engagées par l’UE pour réduire la destruction des forêts et intervient après deux décennies de lutte contre l’exploitation illégale des forêts et le...

13 mai 2023

Réalisé dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de la riposte contre la Covid-19, ce rapport rend compte de la gestion des fonds destinés à la sensibilisation, prévention et prise en charge des malades durant la pandémie.

24 novembre 2022

En septembre, les partenaires de la société civile de Fern du bassin du Congo, d’Afrique de l’Ouest et d’Asie du Sud-Est sont venus à Bruxelles pour discuter avec les décideurs politiques de l’impact de la déforestation – sur les paysages ainsi que sur les populations. Plus précisément, ils ont partagé leur expertise sur lamanière dont...

8 avril 2022

Dans le cadre de la poursuite des activités de ces projets, une consultation de huit (08) villages du département de la Lékoumou a été réalisée avec pour perspective de recenser les informations concernant les villages dudit département. Un focus a été mis sur les communautés locales et les groupes vulnérables, notamment les populations autochtones et...

11 mars 2022

L’aptitude des communautés locales et populations autochtones (CLPA) à s’engager efficacement dans le cadre des concertations relatives aux fonds de développement locaux nécessite un renforcement de leur capacité.

14 décembre 2021

Malgré les décennies de recherche et de mesures en vue de défier la “malédiction des ressources”, les progrès sont dans l’ensemble controversés. L’extraction des ressources naturelles ne joue pas pleinement le rôle qu’elle pourrait potentiellement occuper dans le développement, en particulier dans les pays producteurs de matières premières tels que l’Afrique, l’Amérique latine et l’Asie....

13 octobre 2021

Exposer directement leurs besoins, dénoncer des cas d’exploitation illégale des forêts, … Longtemps exclus de la chaîne de décisions inhérentes à la gouvernance forestière, autochtones et communautés locales du département de la Lékoumou ont désormais voix au chapitre au terme de nouvelles politiques forestières. Mais d’énormes défis à relever. Comme des chrétiens en pleine effusion...

12 septembre 2021

Enjeu majeur pour le développement de tout pays, la Santé publique demeure une préoccupation constante pour tous les gouvernements. Au Congo, cette préoccupation contenue dans la Constitution du 25 octobre 20151 est reprise dans la nouvelle vision de la Politique Nationale de Santé (PNS) 2018- 2030 qui fixe les principales orientations stratégiques à mettre en...

4 août 2021

Chers Camarades, Chers Partenaires, Le mouvement Publiez Ce Que Vous Payez vise à rendre la gouvernance des ressources pétrolières, gazières et minières, ouverte, transparente, responsable, redevable et durable. La septième Conférence Afrique de PCQVP a eu lieu en ligne du 24 au 26 mars 2021, avec la participation massive des membres de PCQVP du continent...