Paix et Droits de l'homme

Combattre l'injustice et l'arbitraire pour construire la Paix

Déclaration du 10 décembre 2008

10 Décembre 2008, l’humanité entière célèbre le soixantième anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) sur le thème ‘’ Dignité et justice pour nous tous’’. Adoptée le 10 Décembre 1948, à la suite des atrocités de la deuxième guerre mondiale dont l’holocauste des juifs, la communauté internationale s’évertue depuis lors à faire avancer la cause des droits humains ; et intègre comme acquis fondamental l’idéal de dignité et de justice. Au Congo-Brazzaville, cet événement est accueilli dans un environnement fébrile et surtout emprunt d’injustices notoires couvertes par l’impunité.

La Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) et la Commission Justice et Paix (CJP) sont, en effet, témoins des déficits criards dans les processus électoraux engagés par le Gouvernement ces derniers mois ; ainsi que des reculs enregistrés en terme de garantie et de protection des droits humains.
Ces processus privent les citoyens de la jouissance de leurs droits et libertés fondamentaux.

Les deux organisations déplorent la campagne d’intimidation organisée délibérément par le pouvoir à l’orée du scrutin présidentiel de 2009, se traduisant par l’instrumentalisation des services judiciaires et ceux de la police, dans le conditionnement psychologique des personnes, la privation des libertés et la répression des manifestations citoyennes. Ces activités participent du traumatisme et de la peur dans laquelle le gouvernement entend confiner les populations dans le but de les dissuader d’entreprendre des actions citoyennes.

En dépit des déclarations de bonnes intentions du Chef de l’Etat sur l’inexistence des prisonniers politiques ou d’opinion au Congo, ces affirmations sont contredites par des détentions aux motivations politiques comme l’illustre la situation des 34 personnes détenues (1) depuis six mois à la Maison d’arrêt de Pointe-Noire, sans jugement.
Ces personnes ont été raflées et arrêtées à la suite des obsèques de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale, pour ‘’offense au Chef de l’Etat’’.

La RPDH et la CJP demeurent préoccupées par le cas Nsonguissa Moulangou, membre de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale- UPADS, détenu à la Maison d’arrêt de Brazzaville, arrêté au départ pour ‘’organisation d’une réunion publique sans autorisation préalable’’, puis pour ‘’ propagation de fausses nouvelles’’ et actuellement poursuivi pour ‘’ atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat’’.Dans ces deux cas, les accusations semblent infondées, et répondent visiblement à une ambition d’intimidation.

Par ailleurs, le déni du droit à la vie est tel qu’à ce jour, la responsabilité sur la mort de Guy Sylvestre Poaty à la Maison d’arrêt de Pointe-Noire le 19 juillet 2008 n’a pas toujours été établie.

Enfin, les deux organisations déplorent la marche à contre-courant de l’idéal prôné par la DUDH, à travers l’absence de mise en œuvre des droits économiques et sociaux, matérialisée par le manque de retombées de l’exploitation pétrolière et minière sur le quotidien des populations, ainsi que les violations des droits humains liées à cette exploitation.

La RPDH ET CJP recommandent au gouvernement de prendre toute la mesure de son engagement international en ayant adopté la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et en exigeant le respect effectif.

 

Pour la RPDH

Christian MOUNZEO

Pour la CJP

Brice MACKOSSO

Notes:

(1)En date du 5 décembre 2008, Pamela Mavoungou, une des détenues, a été libéré pour cause de grossesse.

La RPDH est une organisation non gouvernementale de promotion, défense et protection, des droits de l’Homme, membre de la Campagne Internationale Publiez ce que vous payez, de la Coalition internationale pour la Cour Pénale Internationale, du Réseau Peace Tree Network, du réseau Initiative pour l’Afrique Centrale, et du Réseau Economic and Socio-Cultural Rights- ESCR- NET

BP 939 Pointe-Noire, Tél : 242 595 52 46 E-mail : rp.dh@laposte.net,

La Commission Justice et Paix est un service de l’Eglise catholique, chargée de dénoncer les injustices, de promouvoir la culture de paix et le respect des droits humains.
BP 659 Pointe-Noire, Tél: 242 557 90 81 E-mail: bricemackosso@yahoo.fr

 

Partager

Articles liés

Plus de 230 organisations demandent aux dirigeant·e·s de la COP de veiller de toute urgence à ce que l’exploitation des minerais de transition ne compromette pas une transition énergétique juste et équitable.
La forêt de la République du Congo couvre environ 69% de sa superficie nationale soit 23,5 millions d’hectares de forêt. Ces forêts sont d’une importance capitale aussi bien pour le pays que pour le Bassin du Congo tant sur le plan économique, environnemental que social ; par exemple, ces écosystèmes forestiers fournissent des services écologiques...
Alors que les dirigeant·e·s mondiaux·ales se réunissent cette semaine à l’occasion de la COP26 (Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques), il est urgent qu’ils·elles prennent des mesures concrètes. Leurs décisions doivent garantir une transition juste, centrée sur les personnes et durable vers une économie à faible émission de carbone, notamment en maintenant l’augmentation...
Le Comité de Pilotage Afrique de Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) recommande au gouvernement ghanéen de condamner sans équivoque, de toute urgence et avec la plus grande fermeté les récentes attaques dans les médias contre les membres de l’alliance de la société civile, ainsi que de garantir que tous les acteurs de la société civile puissent s’exprimer librement...
11 juillet 2021 – Aux Dirigeants de l’Union africaine, à l’occasion de cinquième Journée africaine de lutte contre la corruption, les 28 Sections de Transparency International des Communautés économiques régionales de l’Afrique australe, centrale, de l’Est, du Nord et de l’Ouest saisissent cette opportunité encore une fois pour;
Le Comité de Pilotage Afrique de PCQVP condamne les répressions des manifestations citoyennes pour le retour à l’ordre constitutionnel, et en appel au respect des libertés civiques des citoyens tchadiens.
A quelques semaines de la tenue de l’élection présidentielle, Nous, Evêques du Congo, réunis pour une session extraordinaire du 26 au 28 janvier 2021, adressons, à vous Peuple de Dieu ainsi qu’à tous les hommes et femmes de bonne volonté, un message de paix et d’espérance, conscients de ce que beaucoup vivent déjà dans la...
9 mesures à mettre en oeuvre avant mars 2022 Le Conseil d’administration de l’ITIE a pris la décision suivante: Le Conseil d’administration de l’ITIE convient que la République du Congo a pleinement mis en œuvre six des 15 mesures correctives de la première Validation du pays. Par conséquent, la République du Congo a globalement fait...
Fern et 15 autre ONG œuvrant pour le climat, l’environnement, les droits humains et le développement durable ont publié une déclaration sur la réponse mondiale de l’UE à la crise du COVID-19. La déclaration salue l’initiative de l’UE pour soutenir les efforts de ses pays partenaires dans la lutte contre la pandémie. Toutefois, à court terme, l’UE doit accorder la priorité aux besoins des communautés...
Pointe-Noire, Brazzaville le 03 mai 2020. « Le journalisme sans crainte ni complaisance » ! Tel est le thème de la Journée Mondiale de la Liberté de la presse que l’Humanité célèbre chaque année en cette date. Le choix de cette thématique vient à point nommé dans la mesure où l’exercice du métier de journaliste devient de plus en plus...
Christian Mounzéo et Essylot C. Lubala se penchent sur les nouvelles dispositions de la loi forestière chinoise et leur impact dans les pays forestiers comme ceux du bassin du Congo.
Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP)-Congo suit avec gravité, préoccupation et une attention particulière l’évolution à une vitesse vertigineuse de la pandémie du coronavirus (COVID 19) dans le monde et de son impact sur l’économie mondiale. Au Congo, le développement de cette pandémie, conforte d’une part, le positionnement de PCQVP Congo dans sa vision stratégique...