• Note de position RPDH sur l'élection présidentielle de 2009

    Election présidentielle au Congo-Brazzaville: "Une élection sans légitimité et enjeu réels!"

    Le 12 juillet 2009, les populations du Congo Brazzaville sont appelées à élire le nouveau Président de la République pour les sept années à venir. Cet évènement s'organise dans un climat de psychose affectant davantage des populations paupérisées et traumatisées par des épisodes de conflits ultérieurs fondés sur des luttes de pouvoir. Les opérations préélectorales dans ce processus n'ont été ni libres, ni indépendantes et équitables, et ont confirmé l'absence de consensus dans la conduite dudit processus ; d'autant que le gouvernement a tenu à mener les opérations de manière unilatérale, en contradiction avec les pratiques généralement admises et bafouant les normes régionales et internationales en la matière.

  • Après le point d’achèvement, quel avenir pour la transparence du secteur pétrolier et la lutte contre la corruption au Congo Brazzaville?

    Le Fonds monétaire International et l'Association Internationale pour le Développement (IDA) ont annoncé le 28 janvier dernier la décision d'accorder le point d'achèvement à la République du Congo dans le cadre de l'Initiative des Pays Pauvres Très Endettés (1). Selon les différentes déclarations des fonctionnaires de ces deux institutions, le Congo a rempli toutes les conditions nécessaires pour atteindre le point d'achèvement

  • Pages