Lancement à Brazzaville d'un outil innovant de lutte contre la corruption: le CAJAC

Déjà implanté dans les localités de Pointe-Noire, Dolisie, Makoua, Owando et Mossendjo, le Centre d'Assistance Juridique et d'Action Citoyenne (CAJAC), un outil innovant de Transparency International mis en place pour renforcer l'intégrité en matière de gouvernance et l'implication des citoyens dans les démarches de lutte contre la corruption,  a été lancé le jeudi 13 mai 2019 à Brazzaville dans la salle Louis Badila de la Semaine africaine par la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) conformément au cadre des activités du projet 《Renforcer le rôle de la société civile dans l'analyse et le suivi des politiques publiques et le contrôle citoyen de l'action publique》 financé par la Delegation de  l'Union européenne en République du Congo. 

Briser la chaine de la corruption par la sensibilisation sur ce fléau, encourager la population et les victimes à dénoncer les actes de corruption sont entre autres axes  que prone le CAJAC. 《Le centre accueille les victimes et témoins d'actes de corruption, aide les citoyens à structurer leurs plaintes et à les déposer dans les juridictions et fait la médiation en cas de conflits entre citoyens et l'Etat, entre les citoyens et les entreprises. Cet outil,  permettra aux populations bénéficiaires des actions du gouvernement, de dénoncer en toute liberté les cas de corruption dans plusieurs secteurs, le CAJAC est multisectoriel》 a dit Jeiss MIYALOU, Assistante au CAJAC à la RPDH.

Les participants, une quarantaine, venant des organisations des femmes; des membres de la societe civile,  des agents de santé, des médias, des autorités départementales, des partenaires au développement n 'ont pas manqué de lever de la voix sur ce phénomène de corruption  a l'instar de madame Ntsika, coordonnatrice de l'Association de la lutte contre les violences faites aux femmes 《Nous attendons du CAJAC de sensibiliser davantage les citoyens sur la corruption mais aussi  de les inciter à la dénonciation, afin de lutter de manière effective à  ce fléau de corruption》.

Cette cérémonie de lancement, a fait suite à une campagne de sensibilisation de proximité des patients et du personnel de santé des centres de santé integré de Moutabala et kiboundé dans l'arrondissement 7 Mfilou.

Il sied de noter, que ce lancement sera couronné par  une communication de proximité dans les hopitaux et centres de santé integré de la circonscription de Brazzaville. Cette initiative entend d'une part , contribuer à améliorer l'information des agents du secteur de la santé en matière de lutte contre la corruption et d'autre part susciter, une appropriation desdits agents des mécanismes anti-corruption disponibles.

Etiquettes

0 Comments