Restitution du rapport préliminaire sur le Système d'Intégrité Locale dans la Commune de Mossendjo

Présenter et échanger autour du rapport préliminaire sur le Système d'Intégrité Locale (SIL) dans la commune de Mossendjo, tels étaient les objectifs de la réunion de restitution du draft dudit rapport organisée ce 08 octobre 2018 au siège de la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme ( RPDH ) à Pointe-Noire, entre le Maire de la Commune de Mossendjo et l'équipe de la RPDH.

Les échanges, ont porté sur les différents points que constituent le rapport préliminaire, notamment: l'analyse situationnelle de Mossendjo, la cartographie des acteurs impliqués dans la réalisation de l'étude, l'évaluation du SIL, ainsi que les différents constats et recommandations.

A cette occasion, le Maire de la Commune de Mossendjo a apporté son point de vue entre autres sur les questions d'applicabilité des textes et loi en vigueur concernant la décentralisation, mais aussi sur l'autonomisation financière des collectivités locales.

Dans les échanges , il a été constaté la démission de l'Etat central par rapport à ses engagements sur l'effectivité de la décentralisation et l'absence de la citoyenneté. Ainsi, le souhait est de transformer le comité consultatif en comité d'intégrité locale et d'instituer, par délibération, une commission SIL au sein du conseil municipal. Un souhait que le Maire a approuvé. Notons que le conseil municipal instituera, de ce fait, un espace de dialogue impliquant tous les acteurs de développement de la commune. 

Soulignons que cette réunion s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcer le rôle de la société civile dans l’analyse et le suivi des politiques publiques et le contrôle citoyen de l’action publique »  financé par la Délégation de l’Union européenne en République du Congo et le concours technique de Transparency International.

 

Etiquettes

0 Comments