Le Congo doit respecter ses obligations envers l'APV et mettre fin à l’illégalité dans le secteur forestier

Le Forum pour la Gouvernance et les Droits Humains (FGDH), l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH), la Rencontre pour le Paix et les Droits de l’Homme (RPDH), Environmental Investigation Agency (EIA), Fern appellent le Gouvernement congolais à annuler l’attribution de six nouvelles concessions au profit des sociétés forestières CIB, SEFYD, SIPAM, SICOFOR, TAMAN et AFRIWOOD intervenue en janvier 2016. Ces organisations demandent au Gouvernement congolais que toute la lumière soit faite concernant ces attributions. 

Fichier attachéTaille
PDF icon Declaration permis illégaux350.53 Ko
Etiquettes

0 Comments