• Atelier des sections nationales de Transparency International Afrique Centrale

    Nous, participants de la rencontre sous-régionale des sections nationales de Transparency International (TI) de l’Afrique centrale tenue à Pointe Noire les 11 et 12 mai 2017 et élargie à d’autres acteurs et organisations de la société civile et des médias de la République du Congo, rencontre au cours de laquelle le Centre d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) de la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) a été officiellement lancé:

  • 3 Mai 2017: Journée mondiale de la liberté de de la presse: Des journalistes menacés, une institution de régulation sous pressions au Congo !

    Brazzaville-Pointe-Noire, le 03 Mai 2017.   L’ Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 mai journée mondiale de la Liberté de la presse pour sensibiliser sur l’importance de  cette liberté fondamentale et rappeler  aux gouvernements leurs obligations de la respecter et de la faire respecter conformément à l’article 19 de la déclaration universelle des droits de l’homme et aux dispositions de la déclaration de Windhoek, déclaration des principes de la liberté de la presse adoptée par des journalistes africains en 1991. Le thème de la célébration de cette année est: «  Des esprits critiques pour des temps critiques. Le rôle des médias dans la promotion des sociétés pacifiques, justes et inclusives ».

  • 1er Mai 2017 : journée internationale du travail

    De nombreux efforts attendus des pouvoirs publics pour améliorer l’exercice du droit au travail au Congo !

  • Réaction de Publiez ce que vous payez - Congo à la suspension de la collecte de la taxe maritime

    Publiez ce que vous payez - Congo prend note de la décision des autorités congolaises de suspendre la collecte des frais d’inspection collectés par la COTECNA, de la commission de participation sur trafic maritime collectée par le Conseil Congolais des Chargeurs, de la redevance sur les droits de trafic collectée par la Société Congolaise des Transports Maritimes (SOCOTRAM) et du droit d’obtention des demandes d‘importation collecté par le Guichet Unique des Opérations Transfrontalières, annoncée dans la note circulaire n°0004/PN-CAB du 24 mars 2017 signée du Premier Ministre.

  • Les droits de la femme : Appel pour une affirmation et concrétisation de la parité dans l’accès aux droits au Congo

    Brazzaville – Pointe Noire. Le 8 mars de chaque année, l’humanité célèbre la journée internationale de la femme. Cette année, cette  célébration est faite sous le thème : « les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50/50 d’ici 2030 ». La Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH), organisation de promotion et protection des droits de l’Homme se joint à l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour commémorer cet évènement planétaire. Il s’agit d’un moment particulier, d’évaluation des progrès réalisés en matière des droits des femmes, d’encouragement des actes de détermination des femmes ordinaires ayant joué un rôle dans l’histoire de leur pays ou de leurs communautés, mais également d’engagement pour améliorer l’environnement susceptible de mieux prendre en charge leurs droits.

  • Le Congo doit respecter ses obligations envers l'APV et mettre fin à l’illégalité dans le secteur forestier

    Le Forum pour la Gouvernance et les Droits Humains (FGDH), l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH), la Rencontre pour le Paix et les Droits de l’Homme (RPDH), Environmental Investigation Agency (EIA), Fern appellent le Gouvernement congolais à annuler l’attribution de six nouvelles concessions au profit des sociétés forestières CIB, SEFYD, SIPAM, SICOFOR, TAMAN et AFRIWOOD intervenue en janvier 2016. Ces organisations demandent au Gouvernement congolais que toute la lumière soit faite concernant ces attributions. 

  • L'Union africaine appelle les acteurs politiques congolais à la retenue

    Addis Abeba, le 21 octobre 2015 : La Présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini Zuma, suit avec une profonde préoccupation les développements en cours en République du Congo. À cet égard, elle déplore la tension née des divergences entre les acteurs politiques congolais au sujet du référendum constitutionnel prévu le 25 octobre 2015, ainsi que la violence enregistrée à Brazzaville et dans d'autres localités du pays.

  • Déclaration du Porte-parole sur la situation politique en République du Congo

    La situation politique en République du Congo et les manifestations suite à l'annonce par le Président Sassou Nguesso de l'organisation d'un référendum constitutionnel comportent des risques pour la stabilité du pays.

  • Réaction de Tournons la Page – Congo aux déclarations de Monsieur François Hollande

    La Campagne Tournons la Page – Congo (TLP – Congo) s’étonne et s’indigne des déclarations de Monsieur François Hollande, Président de la République française, ce jour, en conférence de presse.

  • Déclaration de Tournons La Page - Congo sur les méthodes d’Airtel Congo et de MTN Congo

    Des opérateurs de téléphonie menacent leurs propres abonnés s’ils s’opposent au changement de la Constitution.

    Depuis le samedi 10 octobre 2015, plusieurs abonnés d’Airtel-Congo et de MTN Congo reçoivent des messages signés du Président de la République Denis SASSOU N’GUESSO et ainsi libellés : « Que la paix, la sécurité et la stabilité ne soient perturbées, sous aucun prétexte ».

  • Pages