• Le gouvernement doit mettre un terme aux restrictions dans l'action des ONGs

    Pointe-Noire-Brazzaville, le 09 mai 2018. La Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) informe l’opinion publique nationale et internationale de l’interdiction dont elle a une fois de plus fait l’objet de la part des autorités du département de Pointe-Noire alors qu’elle avait prévu organiser ce mercredi 09 mai 2018 dans la même ville, un Atelier national de renforcement des capacités des parties prenantes et d’adoption de la cartographie des risques de corruption dans le processus REDD+ en République du Congo,dans le cadre d’un projet visant à renforcer l’intégrité dans ce secteur, projet qu’elle mène avec l’appui de l’Agence Française de Développement et le concours de son partenaire Transparency International.