• 3 Mai 2017: Journée mondiale de la liberté de de la presse: Des journalistes menacés, une institution de régulation sous pressions au Congo !

    Brazzaville-Pointe-Noire, le 03 Mai 2017.   L’ Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 mai journée mondiale de la Liberté de la presse pour sensibiliser sur l’importance de  cette liberté fondamentale et rappeler  aux gouvernements leurs obligations de la respecter et de la faire respecter conformément à l’article 19 de la déclaration universelle des droits de l’homme et aux dispositions de la déclaration de Windhoek, déclaration des principes de la liberté de la presse adoptée par des journalistes africains en 1991. Le thème de la célébration de cette année est: «  Des esprits critiques pour des temps critiques. Le rôle des médias dans la promotion des sociétés pacifiques, justes et inclusives ».

  • Note de position N˚01/2014/RPDH/BE 3 Mai 2014: Journée Mondiale de la liberté de la Presse

    De l’Urgence de garantir effectivement la liberté de la presse au Congo-Brazzaville !
    Brazzaville - Pointe Noire, le 03 mai 2014. Il n’existe guère de démocratie sans liberté de la presse. Cette vérité est consacrée dans la Constitution congolaise du 20 janvier 2002, qui stipule en son article 19 : « Tout citoyen a le droit d’exprimer et de diffuser librement son opinion par la parole, l’écrit, l’image ou tout autre moyen de communication. La liberté de l’information et de la communication est garantie. La censure est prohibée. L’accès aux sources d’information est libre. Tout citoyen a droit à l’information et à la communication. Les activités relatives à ces domaines s’exercent dans le respect de la loi ». Alors que la communauté nationale et internationale commémore la Journée mondiale de la liberté de la presse, la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) rappelle que les médias libres constituent un indicateur de la bonne gouvernance et de développement démocratique dans un pays. Sans cette liberté d’action, ils ne pourraient contribuer en aucune façon au développement.