• Note de position RPDH sur l'élection présidentielle de 2009

    Election présidentielle au Congo-Brazzaville: "Une élection sans légitimité et enjeu réels!"

    Le 12 juillet 2009, les populations du Congo Brazzaville sont appelées à élire le nouveau Président de la République pour les sept années à venir. Cet évènement s'organise dans un climat de psychose affectant davantage des populations paupérisées et traumatisées par des épisodes de conflits ultérieurs fondés sur des luttes de pouvoir. Les opérations préélectorales dans ce processus n'ont été ni libres, ni indépendantes et équitables, et ont confirmé l'absence de consensus dans la conduite dudit processus ; d'autant que le gouvernement a tenu à mener les opérations de manière unilatérale, en contradiction avec les pratiques généralement admises et bafouant les normes régionales et internationales en la matière.

  • Communiqué de presse n° RPDH/BE/02/07

    Élections 2007 : Nécessité d’une organisation consensuelle de tout le processus préélectoral, électoral et post électoral! Le Conseil des Ministres du 13 février dernier, a jeté les bases des élections 2007 avec l’annonce de la période de la tenue des élections législatives entre juin et juillet 2007, et la mutation de la Commission Nationale des Élections (CONEL) en Commission Nationale Indépendante des Élections. Le Gouvernement a précisé d’entrée de jeu que « les élections législatives seront organisées dans le statu quo en ce qui concerne les circonscriptions électorales.