Communiqué de presse n° RPDH/BE/2010/02

Relance des méthodes de harcèlement judiciaire au Congo Brazzaville.
La RPDH dénonce la reprise des procédures judiciaires à l’encontre des leaders du Front des Partis de l’Opposition Congolaise!

Brazzaville-Pointe-Noire le 5 février 2010. La Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH), ONG de promotion et défense des droits humains en République du Congo, marque son indignation face à la reprise des poursuites judiciaires à l’encontre des opposants politiques réunis autour du Front des Partis de l’Opposition Congolaise (FPOC). En effet, trois responsables de ce groupement politique, dont MM. Clément Mierassa, Guy Romain Kinfoussia et Ange Edouard Poungui. ont été convoqués par un juge d’instruction au tribunal de grande instance de Brazzaville pour « coups, blessures et détention et port illégal d’armes de guerre ».

Fichier attachéTaille
PDF icon Communiqué de presse du 1er février 201292.98 Ko

0 Comments