Communiqué de presse n° RPDH/BE/05/08

Sur fond de violation constitutionnelle
Elections locales et municipales 2008 : Un processus non consensuel et inéquitable ! Le dimanche 29 juin 2008, a eu lieu en République du Congo, le scrutin relatif aux élections locales et municipales. Le processus, bien que déroulé dans un climat pacifique sur toute l’étendue du territoire national, a été marqué cependant par une forte abstention et a connu des disfonctionnements majeurs. La RPDH a constaté que le taux de participation des électeurs a été très faible et nettement en deçà des 20% par rapport aux 2.276.000 inscrits (1) au scrutin. Cette situation s’explique, entre autres, par: le manque d’information sur le rôle dévolu au conseil municipal; la méfiance des électeurs quant a la garantie d’un scrutin équitable et juste, désabusés par des processus électoraux dont les résultats sont connus d’avance; le manque de distribution à temps des cartes d’électeurs (2) par les différents responsables des comités de quartier…

Fichier attachéTaille
PDF icon Communiqué du 4 juillet 2008117.65 Ko

0 Comments